fbpx

Devenez inspecteur auto indépendant

Aidez des particuliers à acheter ou à vendre une voiture et augmentez vos revenus.

1. Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme Zendoto

2. Créez votre profil

3. Fixez votre tarif

4. Gérez vos missions en fonction de vos dispos

5. Utilisez l’application Zendoto pour réaliser vos missions

6. Votre client évalue votre mission et vous recommande

5 bonnes raisons de se lancer

Indépendance

Agir en tant qu’intermédiaire de confiance sur une plateforme grâce à ses compétences

Les inspecteurs agissent en tant que spécialistes auto et personnes de confiance grâce à leur réseau, leurs compétences et connaissances en automobile.

Ils vont contôler l’état d’un véhicule en utilisant l’inspection en ligne Zendoto et leur oeil d’expert afin d’aider un acheteur à distance ou un vendeur à réaliser une inspection pour mettre en avant son véhicule.

Les inspecteurs peuvent s’inscrire gratuitement sur la plateforme Zendoto, fixer librement leur tarif et définir la zone dans laquelle ils interviennent.

Flexibilité

1 mission par an ou 10 par mois ? C’est vous qui décidez !

Un inspecteur est totalement libre et indépendant. Il n’a pas de lien de subordination avec la plateforme Zendoto ou un patron, n’a à respecter aucun horaire et décide d’accepter ou pas ses missions.

L’activité d’inspecteur laisse une grande souplesse et une grande liberté d’action pour gérer l’équilibre entre son agenda personnel et professionnel.

Cela permet également d’aider des personnes sur la base de critères que le chasseur décide. Un chasseur peut être généraliste (travailler toutes les marques, modèles..) ou un spécialiste de l’électrique, de l’éthanol ou des dCi Renault par exemple.

Libre à lui de mettre en avant ses compétences et ses spécialités, et d’accepter les missions près de chez lui.

Zéro investissement

Tirez profit d’un marché de la voiture d’occasion en pleine mutation

Dans un contexte économique instable et changeant, il est important d’identifier toutes opportunités de revenus ou de croissance sans engager de la trésorerie. Le marché du véhicule d’occasion entre particuliers se structure année après année avec de nouveaux acteurs représentant des opportunité pour les inspecteurs.

Un bon inspecteur a simplement besoin :

  • D’être passonnié par l’automobile.
  • D’avoir un sens de la relation et de la satisfaction client bien développé.
  • D’avoir un bon esprit de synthèse et d’écoute pour une bonne communication. 
  • D’un téléphone portable
  • D’un moyen de déplacement

Plutôt intéressant, n’est ce pas ?

 

Simple & Rapide

Tout spécialiste ou passionné auto peut se lancer comme inspecteur de voitures

Les inspecteurs peuvent être des particuliers, des Auto-Entrepreneurs ou bien avoir déjà une société (EIRL, EURL, SARL, SNC, SASU, SAS…).

Ils vont opérer principalement dans un faible rayon autour de chez eux pour leur permettre d’être réactif et compétitif.

L’inscription, gratuite sur la plateforme, et la création du profil se font en 10 minutes (www.zendoto.com)

Pour en savoir plus sur les droits et obligations, n’hésitez pas à consulter les questions / réponses ci-dessous.

Des revenus complémentaires

Percevoir des revenus complémentaires sans investissement

Cette activité vous permet de générer des revenus complémentaires sans investissement de départ, sans rapport hiérarchique et avec un maximum de souplesse dans votre organisation.

Grâce à l’outil en ligne Zendoto, vous réalisez une inspection en suivant pas à pas notre processus. Puis vous envoyez tout simplement les résultats à votre client afin qu’il accède aux informations.

Une inspection complète dure, en fonction de l’état du véhicule, entre 45mn et 1 heure.

Tous les spécialistes et passionnés d’automobile, demandeurs d’emploi, retraités ou actifs peuvent devenir inspecteur de voitures et aider des particuliers.

Être rappelé

Vous souhaitez en savoir plus sur nos services ?
Demandez à être rappelé(e) tout simplement !

Questions fréquentes

Qu’est-ce qu’un inspecteur de voitures d'occasion ?

Un inspecteur de voitures est un particulier avec des compétences auto ou un professionnel de l'automobile. Il aide une personne à acheter ou vendre une voiture d'occasion.

Avant tout, un inspecteur est un homme ou une femmes avec des compétences. Il ou elle va mettre en avant son profil sur une plateforme d'entraide avec des valeurs et une passion pour l'automobile.

Quel est le statut d'un inspecteur de voitures ?

Un inspecteur va agir comme une personne de confiance entre un vendeur et un acheteur.

Il est totalement libre et indépendant. En effet, il n'a pas de patron, n'a à respecter aucun horaire et décide d'accepter ou pas ses missions sur la plateforme.

Les inspecteurs peuvent être des particuliers, des Auto-Entrepreneurs ou bien avoir une société (EIRL, EURL, SARL, SAS...).

De plus, cette activité ne nécessite aucun matériel particulier, ni investissement. Si ce n’est un téléphone, des compétences en automobile et une bonne connexion internet !

Enfin, si la mise en relation entre l'acheteur et le vendeur échoue, le chasseur ne pourra être tenu responsable.

Qui peut devenir inspecteur de voitures ?

Les inspecteurs peuvent être des particuliers, des Auto-Entrepreneurs ou bien avoir une société (EIRL, EURL, SARL, SAS...).

Tout le monde, avec les compétences auto nécessaires, peut donc se lancer immédiatement comme inspecteur de voitures d'occasion.

 

Je suis un particulier, comment faire ?

L’administration fiscale française a une tolérance pour la pratique exceptionnelle d’une activité́commerciale. Même si cette personne ne dispose pas du statut de commerçant. Mais cette tolérance cesse dès lors que l’activité́ devient récurrente (2 à 3 fois).

Dans cette limite, il est donc possible pour un particulier d'apporter des affaires. Puis de se faire rémunérer, sans avoir à créer de structure juridique. Cela permet de se lancer rapidement et de tester cette activité.

Bien sûr, pour être en règle avec l'administration, l'inspecteur particulier devra déclarer le(s) montant(s) perçu(s) sur sa déclaration de revenus.

IMPORTANT :
Si l'activité d'inspecteur devient récurrente, le régime de micro-entreprise conviendra mieux à son profil. Il lui permettra d'exercer légalement. En quelques minutes, le chasseur particulier pourra alors s'immatriculer sous le statut de micro-entreprise. L’obtention sera rapide et les formalités administratives simples à réaliser (Voir le site officiel https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F23264 pour prendre connaissance de ce statut et la page dédiée https://www.cfe.urssaf.fr/autoentrepreneur/CFE_Bienvenue pour s'inscrire). De plus, dès que les démarches d’immatriculation seront lancées, il sera déjà possible pour lui d'émettre des factures en tant que professionnel.

error: Copie impossible !